Kerchcity.com » Divers » Modèle de contrat de location : quel bail choisir pour votre location

Modèle de contrat de location : quel bail choisir pour votre location

4.9/5 - (18 votes)

Le bail est un contrat de location qui définit les droits et les obligations du propriétaire et du locataire.

Il existe plusieurs types de baux : bail d’habitation, bail commercial, bail professionnel, bail rural, bail emphytéotique…

Le choix du type de bail à mettre en place pour la location de votre logement dépendra des caractéristiques du logement (surface habitable, nombre de pièces…) et des caractéristiques du locataire (âge, situation familiale, revenus…). Nous allons voir çà un peu plus en détails.

Tout savoir sur le modèle de contrat de location

Le bail est le contrat de location d’un bien immobilier.

Il s’agit du document qui lie le propriétaire d’un logement et celui qui va l’occuper. Cet accord peut être écrit ou oral, cependant il est conseillé de le faire par écrit pour éviter toute ambigüité.

Le bail peut être signé à durée déterminée ou indéterminée. Dans ce dernier cas, la durée du contrat n’est pas limitée. En contrepartie, lorsque la période prédéfinie arrive à son terme, le locataire a la possibilité de quitter les lieux sans avoir besoin d’en informer son propriétaire au préalable. Toutefois, il doit respecter un préavis minimal de trois mois avant que la location expire. En cas de non-respect du préavis, le locataire perdra ses droits sur les lieux et devra verser une indemnité d’occupation au propriétaire pendant les trois mois suivants.

Modèle de contrat de location : quel bail choisir pour votre location

Quel bail choisir pour votre location ?

Le choix du bail est une étape très importante pour la location d’un bien. En effet, il convient de bien réfléchir au type de bail qui vous convient le mieux en fonction des conditions de location et des caractéristiques du logement. Pour louer un appartement, le locataire a le choix entre différents types de contrats :

  • le contrat classique : les parties sont engagées sur une durée déterminée (3 ans renouvelables par tacite reconduction) ou indéterminée (6 ans renouvelables par tacite reconduction)
  • le contrat à durée déterminée : les parties sont engagées pour une durée limitée (1 an renouvelable par tacite reconduction)
  • le contrat à durée indéterminée : les parties sont engagés l’une envers l’autre sans limitation dans le temps

Les différents types de baux de location

Le bail est un contrat qui définit les droits et obligations des parties.

Il peut être conclu entre le propriétaire d’un bien immobilier et un locataire. Ce dernier va en effet s’engager à payer un loyer tout au long de la durée du bail.

Le bail commercial est un contrat de location portant sur des locaux commerciaux, notamment pour les activités commerciales ou artisanales.

La signature du contrat se fait avec le propriétaire des lieux (le bailleur) qui s’engage à louer à une personne physique ou morale (le preneur) une partie de son local pour une durée déterminée par le contrat, appelé loyer, payable mensuellement ou annuellement. Contrairement au bail commercial, le bail résidentiel concerne les locations d’appartements meublés destinés aux particuliers.

Lorsque vous signez un bail classique, vous signez donc avec votre propre propriétaire ; il n’y a pas de tiers-locataire.

Vous pouvez également signer un contrat de location saisonnière : cela permet à celui qui souhaite louer son appartement pendant quelques semaines chaque année d’obtenir plus facilement l’autorisation de son propriétaire.

Comment rédiger un contrat de location ?

Lors du choix d’un contrat de bail, il est important de prendre en compte différents éléments. Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe trois types de baux : le bail à usage professionnel, le bail commercial et le bail rural.

Le premier est destiné aux personnes physiques ou morales qui exercent une activité professionnelle.

Il peut être conclu pour une durée maximale de 9 ans (3 ans renouvelables).

Le second concerne les commerçants qui souhaitent louer un local afin d’exercer leur activité commerciale.

Il doit être conclu pour une durée minimale de 6 ans (12 mois renouvelables) et peut être tacitement reconduit si aucune des parties ne s’y oppose avant l’expiration du délai prévu par la loi.

Le troisième type concerne les propriétaires fonciers qui louent un terrain à un agriculteur auquel ils confient l’exploitation des terres qu’ils occupent. Ce type de bail n’est pas soumis à la loi sur les baux ruraux, mais à la loi sur les baux civils : ceux-ci sont en effet régis par l’article 1134 du Code civil.

Quels sont les éléments essentiels d’un contrat de location ?

La rédaction d’un contrat de location est obligatoire, mais la loi n’impose pas un modèle-type.

Il est possible de convenir avec le propriétaire d’un bail type ou de signer un bail personnalisé. Dans les deux cas, le même principe s’applique : il faut vérifier que certains éléments essentiels soient présents au sein du bail pour protéger les intérêts des deux parties.

Les éléments essentiels du contrat doivent être stipulés, car ces dispositions permettent à l’une ou l’autre des parties (propriétaire et locataire) de bénéficier d’un certain nombre d’avantages par rapport au contrat oral.

Le propriétaire peut notamment exiger que le locataire remplisse son engagement et respecte ses obligations avant de louer son bien immobilier en toute tranquillité.

Le bailleur dispose lui aussi d’outils juridiques qui lui permettent de faire valoir ses droits si le locataire ne respecte pas les termes du contrat qu’il a signé. En effet, celui-ci peut demander une résiliation unilatérale du bail en cas d’inexécution des obligations contractuelles par le locataire ou encore faire valoir une action en répétition des loyers payés par ce dernier à tort pendant plusieurs années après la fin du bail initial.

  • Les éléments essentiels
  • Le dépôt de garantie
  • Les conditions financières
  • La durée du bail
  • L’identification des parties concernées

Comment résilier un contrat de location ?

Pour résilier un bail, il faut respecter certaines formalités. Tout d’abord, il est nécessaire de notifier la résiliation par lettre recommandée avec accusé de réception.

La résiliation du contrat doit être justifiée par le locataire et ce dernier doit fournir un motif légitime.

Le propriétaire peut mettre fin au bail de location si son locataire dépasse certaines limites comme les revenus ou s’il ne paie pas son loyer. Dans tous les cas, la résiliation du bail entraîne des indemnités à payer au locataire pour compenser les frais engagés par le propriétaire et pour rembourser le montant correspondant aux éventuelles charges restantes à payer. Si vous souhaitez rompre votre bail rapidement et sans encombre, il convient donc de bien vous préparer avant toute chose.

Vous pouvez demander conseil auprès d’un avocat spécialisé en droit immobilier afin qu’il vous accompagne durant cette procédure complexe et longue. Enfin, une autre solution consiste à faire appel à un huissier qui se chargera d’effectuer une saisie-contestation sur le logement loué en cas de non-paiement des loyers par votre locataire.

Les litiges locatifs : comment les éviter ?

Vous êtes propriétaire et vous souhaitez louer votre bien immobilier? Le bail est un contrat de location établi entre le propriétaire d’un logement et son occupant.

Il régit les droits et obligations du bailleur et du locataire.

Il existe différents types de baux, lesquels varient en fonction des circonstances.

Le bail peut également être résilié par l’une ou l’autre partie à condition de respecter certaines règles prévues par la loi. Pour vous protéger contre tout litige, il est conseillé de souscrire une assurance habitation afin de couvrir les cas qui ne sont pas pris en charge par le contrat de location (dommages causés par un tiers, dégradations imprévisibles…). Si vous n’avez pas souscrit d’assurance habitation, faites appel à votre assureur pour trouver une solution adaptée à votre situation. Pour savoir quelles assurances prendre, demandez conseil auprès d’un spécialiste ou rendez-vous sur Internet :

  • www.service-public.fr
  • www.economie.gouv
  • www.france-assurances-devis

Pour conclure, le bail de location est un contrat qui lie le propriétaire et le locataire. Il est important de bien choisir son bail car il peut avoir des conséquences sur la vie du locataire. Le bail de location détermine les droits et les devoirs du propriétaire et du locataire.

Separator image